Quels sont les pièges à éviter quand on se lance dans le rachat de crédit pour son bien immobilier ?

Vous envisagez de faire un rachat de crédit ? Nous allons vous donner quelques pièges à éviter pour que cela soit parfaitement rentable pour vous.  

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Avant de vous donner quelques pistes pour réussir votre rachat de crédits, il est important de bien comprendre de quoi il est question. Un rachat de crédit consiste en un regroupement de crédits, si vous en avez souscrit plusieurs. Cela va vous permettre de n’avoir plus qu’une seule mensualité, avec une seule assurance emprunteur à payer. Par ailleurs, cela vous va donner aussi la possibilité de réduire le taux d’intérêt et de diminuer votre taux d’endettement. Sachez que ce dernier est désormais passé à 35 %.

Le rachat de crédit peut être envisagé si vous avez plusieurs crédits différents : prêt immobilier, crédit conso, prêt affecté, crédit renouvelable… Quoi qu’il en soit, vous pouvez demander de faire un rachat de crédit auprès de votre banque actuelle, mais il est conseillé de faire une comparaison de plusieurs établissements bancaires

rachat de crédit piège à éviter

Rachat de crédit piège à éviter : nos conseils 

Attention, ce n’est pas parce que vous avez plusieurs crédits que le rachat de crédits est possible et qu’il doit absolument être fait. De la même manière, vous devez prêter attention à la manière de le faire. 

  • La durée de remboursement du nouveau prêt : il peut être tentant de regrouper tous ces crédits en une seule mensualité et sur le long terme. Cependant, vous devez avoir conscience que plus un crédit est pris sur le long terme et plus il va vous coûter cher. En effet, au départ, vous remboursez principalement les intérêts. Nous vous conseillons de faire plusieurs simulations sur internet, afin de voir quel est le meilleur compromis pour vous, entre le montant des mensualités, les frais que vous payez à la banque et la durée du prêt.
  • Les frais : Nous venons de vous le dire, même si vous faites un regroupement de tous vos prêts sous un seul crédit, vous avez forcément des intérêts à rembourser. Maintenant, ce n’est pas la seule chose qui doit retenir votre attention. En effet, vous allez également devoir payer une assurance emprunteur et des frais de dossier. Vous devez donc vous intéresser au «taux annuel effectif global» (TAEG) qui regroupe tous ces frais. Par ailleurs, sachez que vous pouvez également comparer les assurances emprunteurs. Vous n’êtes pas obligé de souscrire l’offre de la banque. En revanche, cette dernière peut refuser le contrat que vous lui proposez, si elle estime qu’elle ne couvre pas suffisamment les risques.
  • Le bon moment : Un rachat de crédit n’est pas rentable sur toute la durée de vos prêts. Il faut envisager cette solution si vous êtes dans la première moitié de remboursements. En effet, comme nous vous l’avons dit précédemment, c’est là que vous remboursez principalement les taux d’intérêts. Par ailleurs, pour que cela soit rentable, vous devez vous assurer de gagner au moins 1 % sur ce taux et d’avoir encore 50 000 euros à rembourser.
A lire :  Comprendre et résoudre le voyant triangle orange allumé sur votre Golf 5 : guide complet